Maison du Transport de la Loire
Youtube facebook

Visite du Délégué Interministériel à la Sécurité Routière : nous y étions !



Ce mercredi 27 septembre, nous participions au Comité Départemental de Sécurité Routière, en présence de Monsieur Emmanuel BARBE, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière

C’est Monsieur DIARRA, Directeur de Cabinet du Préfet, qui dès vendredi dernier nous a contactés pour nous proposer d’intervenir lors de ce comité pour valoriser le CLUB SECURITE de la Maison du Transport, ses actions et par conséquent l’engagement des entreprises.

Séance ouverte par le directeur de cabinet qui accueille Monsieur BARBE, et passe la parole à  Jean Daniel REGNAULD, Procureur de la République. Celui-ci donne quelques illustrations concrètes de la politique du parquet en matière de non-respect des règles de sécurité routière : propos sans ambiguïté sur la volonté de répression.

Interventions ensuite des services de l’Etat : DDT sur le volet accidentologie en chiffres.

Puis tous les représentants des Forces de l’Ordre : Police, Gendarmerie, CRS…. font un bilan du volet « contrôles » et « répression » mais aussi « prévention » et « pédagogie ».

Et nous sommes à cette occasion cités par tous pour les actions que nous conduisons ensemble.

 

Au regard des enseignements que l’on peut tirer des différentes interventions, on comprend bien que l’Etat est déterminé à agir pour l’amélioration de la sécurité routière : plus de radars, des radars plus performants, des contrôles d’alcoolémie et drogues ciblés car vitesse et conduite sous l’emprise de l’alcool et des stupéfiants sont à l’origine de bien trop d’accidents.

A noter surtout la recrudescence des conduites sans permis de conduire (Le Procureur de la République parle de 1.000 affaires « défaut de permis » traitées en 2016  par le Tribunal de Saint Etienne, ce qui est bien au-dessus le moyenne nationale), mais aussi le nombre de refus d’obtempérer constaté par les Forces de l’Ordre, phénomène en forte hausse.

 

Puis vient le temps des témoignages des acteurs engagés en matière de prévention, dont

Alain LAURENDON, 3e vice-président de Loire département en charge de la voirie, transports et solidarité territoriale qui donne les grandes lignes des actions conduites par le Département en la matière.

Et d’autres acteurs de la prévention comme l’association Route et Sécurité Loire (qui regroupe les IDSR), mais aussi la Fédération Française des Motards en colère qui conduit beaucoup d’actions pédagogiques.

 

Notre présentation clôt ce comité, nous nous attachons à montrer la volonté des dirigeants à contribuer à l’amélioration de la sécurité routière, à développer la prévention et à s’attacher à l’hygiène de vie de leurs collaborateurs. Focus sur les actions des derniers mois : PEPS TRANSPORT et la signature entre la Préfecture et la FNTR / FNTV LOIRE de la 4ème édition de la Charte, puis des cahiers de charges par les entreprises, Forum de la Santé, Atelier du 26 septembre…

 

Pour répondre à notre préoccupation du contrôle de la validité des permis de conduire de leurs salariés par les dirigeants, le Délégué Interministériel nous informer qu’en fin d’année, une loi devrait voir le jour autorisant les chefs d’entreprises à consulter la validité du permis de conduire de leurs conducteurs.
Cette mesure, si elle est adoptée, devrait satisfaire de nombreux employeurs qui régulièrement nous font part de leur inquiétude quant à cette incertitude et aux risques encourus. A suivre ……