Maison du Transport de la Loire
Youtube facebook

La Maison du transport invitée au Comité départemental de la Sécurité Routière



Réunion en présence de Monsieur Emmanuel BARBE, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière

En notre qualité de partenaire de la Préfecture de la Loire dans des actions de prévention à la Sécurité routière, nous avons été conviés à participer, le mardi 8 octobre, à la réunion du Comité départemental de la Sécurité Routière.

Après une introduction du Directeur de Cabinet, insistant sur l’engagement de la Préfecture de Loire dans la lutte contre l’insécurité routière - placée cette année sous le signe du partage de la voirie - nous avons eu l’intervention du Procureur de la République de Saint Etienne et de celui de Roanne. Tous deux ont exposé les mesures d’application des textes concernant les infractions routières, notamment en ce qui concerne l’installation d’EAD. Cette mesure de substitution au retrait du permis de conduire en cas de contrôle d’alcoolémie positif, se met progressivement en place dans le département.

14 mesures ont été prises cette année dans la Loire (il faut l’acceptation du conducteur et il y a aussi eu des refus), mais dans d’autres cas plus graves, il a y eu des saisies de véhicules, des comparutions immédiates pour les multi récidivistes…
 

Interventions ensuite des services de l’Etat : DDT sur le volet accidentologie en chiffres dans le département. Mauvais bilan puisque depuis début 2019, 18 personnes ont perdu la vie sur les routes de la Loire, soit 6 de plus que l’année dernière à la même époque.

Puis tous les représentants des Forces de l’Ordre : Police, Gendarmerie, CRS… ont fait un bilan du volet « contrôles » et « répression » mais aussi « prévention » et « pédagogie ».

A noter, que d’une manière générale, les causes principales d’accidents dans notre département sont la vitesse excessive, la vitesse inadaptée, les refus de priorité et de plus en plus les stupéfiants.

D’ailleurs il est intéressant mais inquiétant de noter que sur l’ensemble du département, à dépistage constant, le nombre de conducteurs détectés positifs aux stupéfiants a augmenté de 15,3% sur les 5 dernières années.

 

Ensuite, c’est Emmanuel BARBE qui a prit la parole pour nous parler des prochaines mesures envisagées par le Comité Interministériel à la Sécurité Routière, avec par exemple :

  • campagne de prévention avant sanction pour les conducteurs verbalisés non assurés. Aujourd’hui 7% des véhicules verbalisés par des appareils de contrôles automatiques ne seraient pas assurés
  • un renforcement de la loi sur la saisie des véhicules qui est à ce jour trop restreinte
  • renforcement des sanctions pour l’utilisation du téléphone au volant avec notamment des possibilités de suspensions courtes en cas d’infractions cumulées (par exemple vitesse + téléphone)
  • mesure « Harry POTTER », pour faire référence à la cape d’invisibilité du célèbre héros, mesure qui doit permettre d’empêcher le signalement routier sur les différents réseaux sociaux et applications.

 

Cette réunion a également permis à l’ensemble des acteurs de s’exprimer, ce qui a permit à Sylvie PLOTTON, secrétaire Générale FNTR LOIRE et FNTV LOIRE, d’indiquer qu’il serait important à nos yeux  que dès l’apprentissage à la conduite, tout nouveau conducteur soit sensibilisé aux contraintes des autres véhicules (PL, autocars, mais aussi moto…). Sur ce point-là nous avons été rejoints par la FFMC (fédération française des « motards en colère » ou « motards citoyens »)

Autre point remonté : l’amélioration de la sécurité routière passe aussi par l’amélioration des infrastructures.  Avec l’exemple de l’A47, structure dite « autoroutière » qui n’est pas digne de ce nom, ne serait-ce que par la configuration des bretelles d’accès peu propices à l’insertion……

Georges ZIEGLER Président du conseil départemental l’avait souligné lui aussi, avec la problématique des X limitations de vitesse entre Saint Etienne et Lyon.

En conclusion : une réunion et des conclusions qui confortent la Maison du Transport dans son action pour l’amélioration de la Sécurité Routière et sa contribution à un meilleur partage de la route !